Belle & Sebastian - The Life Pursuit

Le nouvel opus de Belle & Sebastian pourrait devenir un de leurs classiques...

1. Act of the Apostle
2. Another Sunny Day
3. White Collar Boy
4. The Blues are still blue
5. Dress up in you
6. Sukie in the graveyard
7. We are the sleepyheads
8. Song for sunshine
9. Funny little frog
10. To be myself completely
11. Act of the apostle II
12. For the price of a cup of tea
13. Mornington Crescent

date de sortie : 06-02-2006 Label : Rough Trade

J’avais promis de ne pas en parler. Je le recevrais, accompagné de son single, puis dirais deux trois mots flatteurs à mes amis, et voilà. Après tout, c’est le nouveau Belle & Sebastian et je suis un fan transi depuis le tout début, alors je ne serai pas objectif. Si si, je vous jure, vous avez bien failli échapper à cette chronique.

Et puis il y a eu des vacances, et un ami m’a rapporté que le groupe s’était fait incendier à la radio en deux phrases lapidaires, quelque chose comme "les cafardeux écossais ont trop écouté les Smiths." Consternation, stupeur, comment, quelqu’un n’a pas aimé ce disque ?

Je ne pensais pas avoir à les défendre, cette fois-ci. En effet, The Life Pursuit est une bien belle réussite. Rien de révolutionnaire en soi, mais un grand soulagement. Ben oui, ces derniers temps, on avait pris peur, d’abord avec quelques titres médiocres sur Fold your hands... puis un Storytelling pas très convaincant, mais ensuite, un beau retour en force avec Dear Catastrophe Waitress avait prouvé que malgré un grand nom à la production (Trevor Horn), le septet ne changerait pas de son.

Ce que confirme ce nouvel opus, qui, malgré une belle variété, sonne résolument Belle & Sebastian, qui, non, décidément, ne deviendra jamais un combo de heavy metal. Certains titres comme White Collar Boy possèdent bien des guitares grinçantes sur la fin, The blues are still blue a un petit goût de rock’n roll très glam-rock (non, vous ne rêvez pas), mais quelques gigantesques classiques s’imposent immédiatement à l’oreille. Des titres de la trempe d’un Another sunny day (qui n’est pas cafardeux du tout, non mais) ou le très acide Dress up in you ravissent l’amateur instantanément, sans chercher à aller plus loin.

Car la magie Belle & Sebastian, elle est là. Faire de petites ritournelles simples, des magies d’arrangements, transformer des petites histoires banales en nouvelles extravagantes.

L’album se conclut d’ailleurs sur un Mornington Crescent, cette petite station de métro londonienne qui est restée si longtemps en travaux, entretenant le mystère, et qui a donné son titre à un si bel album de My Life Story dans les années 90.

The Life Pursuit s’impose donc comme un autre bijou de plus dans la galaxie Belle & Sebastian, d’autant plus que le packaging (l’édition spéciale comprend des photos de Stuart sublimes sur un livret integré au carton, le cd se présentant comme un livre, et un beau DVD de 6 titres en cadeau) y confère un luxe qu’on ne peut pas se refuser.

En plus, pour tous ceux qui ne connaissent pas, ce disque est une magnifique porte d’entrée à l’univers feutré et cynique du groupe. Amateurs de grindcore s’abstenir.

Chroniques - 21.02.2006 par lloyd_cf
 


Articles // 7 juin 2010
L'Overd00's : 2003

L’overd00’s du Forum Indie Rock ici retranscrite par la rédaction est le fruit de deux mois passés par nos membres à dresser le bilan de la décennie qui vient de s’achever. Tout au long des semaines à venir, nous allons vous faire replonger dans le meilleur des années 2000, 11 articles qui viendront fleurir la Une du Mag, résultat d’une élection (...)



Les Belles de Stuart Murdoch en remettent une couche

En attendant le film musical du même nom que Stuart Murdoch devrait réaliser dans le courant de l’année prochaine, un nouvel EP de son projet God Help The Girl vient de voir le jour chez Rough Trade. Stills est paru aujourd’hui en vinyle 10" limité à 500 copies uniquement réservées à ceux qui s’étaient procurés l’album via le site officiel. Dommage (...)



Belle & Sebastian

Belle & Sebastian. If You’re Feeeling Sinister. Un groupe. Un album. Pour tout amateur de pop indépendante, cet album représente plus qu’un simple disque. Il y eut le petit livre rouge. Il y a désormais le petit album rouge. Un prestance et un classe incroyables. Une petite mélodie qui flotte dans l’air. Une légère mélancolie vous pénètre. Vous (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 8 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends