Une deuxième étoile dans la Constellation Chesnutt

Vic Chesnutt se prépare à enregistrer un deuxième album avec les musiciens d’A Silver Mt. Zion, donnant ainsi une suite au superbe North Star Deserter, paru en 2007 sur le label des Montréalais, Constellation.

Parmi les projets du songwriter géorgien figure également un album solo acoustique enregistré et produit par Jonathan Richman.

Il vient par ailleurs de terminer la bande originale du film allemand Mitte Ende August, qu’il a entièrement composée et sur laquelle il reprendrait une chanson de... Kylie Minogue !

Rappelons enfin que Vic Chesnutt participera au concert exceptionnel en hommage à REM qui aura lieu le 11 mars au Carnegie Hall de New York. Il y interprétera Everybody Hurts.

News - 16.02.2009 par jediroller
 


Lambchop sort les violons pour Vic Chesnutt

Près de 20 ans après leurs débuts dans l’alt-country de Nashville, Kurt Wagner et sa bande n’ont peut-être jamais autant joué sur du velours qu’avec If Not I’ll Just Die, premier extrait jazzy aux cordes élégantes et rétro en écoute et libre téléchargement ci-dessous de leur prochain album Mr. M, à paraître le 20 février prochain chez City Slang. (...)



Chroniques // 14 octobre 2009
Vic Chesnutt

Apaisé, moins explosif que North Star Deserter, le deuxième album de Vic Chesnutt pour Constellation trace le portrait d’un homme qui ne craint plus d’affronter la vie.




Mise à jour du 14/08/2009 : Vic Chesnutt brise ses chaînes

Le successeur de North Star Deserter paraîtra le jour de l’automne. Enregistré par Howard Bilerman au studio montréalais Hotel2Tango du label Constellation, At The Cut (voir le tracklisting) a bénéficié du même personnel que les deux dernières tournées européennes de Vic Chesnutt, soit à peu de chose près les musiciens présents sur l’album précédent : les membres d’A Silver Mt. Zion, parmi lesquels Efrim Menuck lui-même qui partage les guitares avec Guy Picciotto de Fugazi et Chad Jones, dont la moitié au sein de Frankie Sparo, Nadia Moss, se charge quant à elle de l’orgue et du piano.

Un premier extrait particulièrement épuré et introspectif offert au téléchargement, Chain, nous confirme que l’album "reprend les choses là où North Star Deserter les avait laissées", dixit la présentation du label canadien qui nous annonce également pour principaux thèmes "la lâcheté, le courage, la mortalité, la ténacité, la défiance, le deuil et la mémoire." On s’attend donc à moins de tension mais toujours autant de sincérité et d’intensité de la part du songwriter écorché d’Athens, bien qu’une ouverture explosive se profile à l’horizon avec Coward, un morceau né de la mise en musique du film expérimental de Jem Cohen, Evening’s Civil Twilight In Empires Of Tin.


( RabbitInYourHeadlights )

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 13 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends