Un peu de rab de RAI

Comment, vous aviez lu raï ? Loin de nous l’idée d’une telle faute de goût puisque c’est de l’Américain Rafael Anton Irisarri qu’il sera à nouveau question ici. Non pas qu’il ne nous ait suffisamment alimenté en pièces maîtresses ces derniers mois sous son véritable patronyme ou son pseudo The Sight Below, un petit détour par Bandcamp ou par ce bilan personnel vous en donnera un bon aperçu, mais lorsque l’un des plus grands espoirs de l’ambient influencé aussi bien par le shoegaze ou le drone que par la musique classique contemporaine collabore avec l’un de ses plus illustres aînés en la personne de l’Autrichien Christian Fennesz (qu’il avait déjà accompagné sur scène en tant que vidéaste), cela mérite bien de s’attarder encore un peu sur l’actualité 2010 de notre bonhomme :

w/Fennesz by studio irisarri

En parlant d’aînés, on avait également reconnu Satie sur l’EP Reverie, un compositeur décidément séminal repris par l’excellent Keith Kenniff aka Goldmund pour la compilation Erik Satie et les nouveaux jeunes dont on attend toujours la sortie sur le site du label aveyronnais Arbouse Recordings, le temps d’une Gnossienne N° 1 mélancolique à souhait que Rafael produit et habille d’un linceul de drones fantomatiques du plus bel effet :

Rafael Anton Irisarri + Goldmund - Gnossienne No. 1 by studio irisarri

Les deux hommes qui par ailleurs se sont associés il y a quelques jours pour nous proposer un superbe mix représentatif de leurs influences respectives, subtil mélange de drone ambient, d’électronica et de néo-classique. C’est sur Mixcloud que ça se passe et c’est comme de coutume en libre écoute.

Ajoutons à cela quelques recommandations de rattrapages pour l’année écoulée, en tête desquelles le superbe album d’Erik K. Skodvin passé entre les mailles du filet et son ambient instrumentale au spleen erratique et hanté dont on vous reparlera sûrement, et 2010 est enfin derrière nous pour laisser place aux prochains projets du petit génie de Seattle qui ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin.

Pour les amateurs de drones de guitare méditatifs et autres nappes électroniques éthérées, on se quitte donc en musique avec en guise de bonus une demi-heure de live à l’OpenFrame Festival du label Room40, c’était à Londres le 5 novembre dernier :

LIVE AT OPENFRAME FESTIVAL (CAFE OTO. LONDON. UK. 2010) by studio irisarri

News - 09.01.2011 par RabbitInYourHeadlights
 


David Sylvian continue d'avancer

En 2009, David Sylvian faisait son grand retour sur album, 6 ans après le fascinant Blemish dont on n’avait toujours pas fini d’épuiser tous les recoins blafards. S’adjoignant à nouveau les services de l’Autrichien Christian Fennesz entre autres têtes chercheuses d’une instrumentation évanescente et déconstruite, du saxophoniste Evan Parker au (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 5 août 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends