Des cerises sur le gâteau de Neneh Cherry et The Thing

Malgré sa belle ambition de mêler les vénéneuses arabesques vocales de la chanteuse de cirKus et le jazz en liberté de la bande au saxophoniste Mats Gustafsson, The Cherry Thing manquait peut-être un peu de folie pour véritablement enthousiasmer les admirateurs du trio scandinave. Bonne nouvelle toutefois pour ces derniers, c’est le grand Jim O’Rourke qui ouvre le bal des relectures sur l’Accordion de Madvillain transformé en véritable mambo des enfers par l’Américain, qui s’était lui-même frotté à The Thing sur l’impétueux Shinjuku Growl l’an dernier dans un registre nettement plus free ainsi qu’au frénétique trio Fire ! également mené de main de maître par Gustafsson :


Prévu pour lundi sur Smalltown Supersound (et le 28 novembre chez nous via La Baleine), The Cherry Thing Remixes nous proposera ainsi une dizaine de réinterprétations des morceaux du disque original, lui même composé presque exclusivement de reprises, et promet cette fois de partir dans tous les sens à en juger par un tracklisting à dominance nordique où se côtoient néanmoins la noise débridée du Japonais Merzbow, les marées fantasmagoriques de la Londonienne Carmen Villain, le psychédélisme chamanique des New-Yorkais de Nymph, l’électro Casio saturée de Hortlax Cobra - projet parallèle de John Eriksson (Peter Bjorn And John) - ou encore la house carillonnante de Four Tet dont le Dream Baby Dream aussi tortueux qu’efficace est toujours en écoute ici.

En attendant, c’est sur le trip-hop lo-fi aux beats old school et aux voix délicatement glitchées d’un What Reason Could I Give revu et corrigé par leur compagnon de label Kim Hiorthøy que s’ouvre la compilation, autant dire que l’on s’est encore éloigné des fulgurances rythmiques et des entrelacs de saxo solaire de la version d’Ornette Coleman chantée à l’époque par l’envoûtante Asha Puthli :


Quant à Lindstrøm & Prins Thomas, également norvégiens mais signés quant à eux chez Eskimo Recordings, leur disco hédoniste fait un sort sur près de 10 minutes au fougueux Cashback, l’une des deux compos originales de l’album The Cherry Thing dont le remix complétait celui de Four Tet sur le maxi Dream Baby Dream/Cashback sorti plus tôt dans l’année :

News - 08.11.2012 par RabbitInYourHeadlights
 


Le streaming du jour #2001 : Jim O'Rourke - 'Sleep Like It's Winter'

Notre streaming #2001 se devait d’être une odyssée métaphysique, on doit celle-ci à Jim O’Rourke, bande-son d’hiver cosmique aux nappes engourdies de synthés radiants et d’ondes radio perdues dans l’espace que vient parfois illuminer de sa mélancolie, surtout dans sa première moitié, un piano en (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 19 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends