Une année de hip-hop par Spoutnik part. 4/5

Voici une sélection toute subjective de mes 100 albums long format préférés de l’année, aussi bien des LPs que des mixtapes, tout ça est millésimé 2014 bien sûr et à très haute teneur hip-hop (de qualité, je l’espère), avec quelques découvertes (je l’espère aussi), des absents volontaires et des réussites en nombre. Z’êtes chauds ? Moi oui, alors c’est parti pour cette avant dernière partie (les autres étant et et ) !

40. Nova x Beezy - Tangents & Distractions

Beezy de l’excellent webzine Dead End Hip-Hop signe ici une production pachydermique, moderne par l’ambiance et vintage par les beats. L’emcee Nova quant à lui assure le flow agile et puissant, bref avec Tangents & Distractions, ça tabasse sévère et bien comme il faut ! On en redemande !


39. Akrobatik - Built to Last

Pépite de la scène underground bostonienne des années 2000, Akrobatik revient après six ans de silence forcé et le moins qu’on puisse dire, c’est que le repos lui a fait du bien. L’ancien Perceptionists rapplique gonflé à bloc, ça rappe sévère, flow toujours assuré, martial et acrobatique (d’où le nom), ego-trip, sauce rétro-futuriste, Built to Last fait du bien pour qui sait le dompter.


38. Buckshot & P-Money - Backpack Travels

A la liste des excellents retours en grâce, mention spéciale pour ce nouveau Buckshot  ! L’ancien de Black Moon et du Boot Camp Clik est allé chercher P-Money, un producteur néo-zélandais pour ce Backpack Travels dont le seul défaut est d’être trop court, à part ça, rien à dire, le boom-bap se fait une nouvelle jeunesse, Flute est un des titre de l’année et le flow du rappeur de Brooklyn s’y accorde parfaitement !


37. Bishop Nehru & MF Doom - NehruvianDOOM

Avec NehruvianDOOM, le père Dumile accentue encore un peu plus son rôle de bon parrain de la jeune garde du hip-hop new-yorkais. Ainsi de deux titres sur le 1999 de Joey Bada$$, il passe à la production complète de ce projet avec le gamin Bishop Nehru, des prods très Specials Herbs, toujours aussi (et je ne suis pas très objectif) bandantes, old school presque vintage, gavées de jazz et de soul, tellement que le Doom n’a plus grand chose à envier à Madlib. Par dessus cette crème, Nehru assure le taf aussi bien qu’il peut, mais il reste dans l’ombre du géant.


36. Us Natives & Skrewtape - No Filter

Us Natives, le passionnant duo de producteurs Ill Clinton et John E Cab, aura illuminé cette année 2014 (nous y reviendrons d’ailleurs plus haut). Sur No Filter, ils se sont alliés à Skrewtape et le résultat est à la hauteur du cocktail proposé. Un concentré de rap intelligemment hardcore à la Vinnie Paz version vieux Jedi Mind Tricks, le tout adouci par des productions à la fois complexes et directes, on en redemande !


35. Your Old Droog s/t LP

Rallonger un excellent EP (dont on reparlera dans une autre section) en y ajoutant une poignée de titres, l’opération pourrait paraitre plus mercantile que sincère surtout après le buzz autour de l’identité de Your Old Droog. C’est certainement le cas, oui mais le vrai faux-sosie de Nas est capable de remplir des wagons entiers avec des titres cools, sortes de réminiscence dIllmatic et moi ça me va.


34. Luckey Cage - Powerman : Hero For Hire

Après l’excellent King Of The Nerds : Nerd Boy Fresh (dont nous parlions plus bas dans le classement), cette seconde sortie de l’année pour IZ-Real aka Lukey Cage nous la fait comics et super-vilains. Univers du super-héros blaxploitation du même nom, références omniprésentes au Wu-Tang Clan belle époque, productions impeccables, flow balèze à la RZA pour le timbre, une nouvelle copie sans faute pour le sudiste qui impressionne autant qu’il régale !


33. Phil G the Knowbody - InternaLies Demise – Photo-Sin-Thesis

Petite tuerie lo-fi (il y en aura d’autres j’espère), InternaLies Demise (Photo-Sin-Thesis) surprend autant qu’elle émerveille. Le flow de Phil G the Knowbody, le coté épuré, inventif et artisanal, dès la première note, on ne peut s’empêcher de penser à Architecture d’Edan. Encore du rap pour backpackers, oui, mais quand il est de ce niveau, on ne peut qu’applaudir !


32. Souls of Mischief - There Is Only Now

Après avoir offert à Ghostface Killah un de ses meilleurs albums depuis presque 15 ans, Adrian Younge est allé réveiller les Souls of Mischief. There Is Only Now sonne comme une réunion passionnante avec d’un côté l’univers d’A-Plus, Opio, Phesto et Tajai, cool et positif mais pétri d’une technique sans faille. De l’autre, Adrian Younge, crate digger de soul vintage à la RZA et génie de l’orchestration psyché-soul cinématographique à la David Axelrod. Miam !


31. Moreone & Denziller - Morbiddenziller

Moreone et Denziller, c’est encore un duo londonien, anglais alors oui, mais qui sonne plus canadien DIY version Peanuts & Corn Records que le grime des familles. Rimes senties, minimalisme, intimisme, production boom-bap (avec encore 2Late et Reklews derrière), ambiances énigmatiques et planantes, du travail british comme on en voudrait plus !


30. Flying Lotus - You’re Dead !

Après une année 2012 remplie dUntil the Quiet Comes et Duality (que je considère comme étant un des meilleurs albums de rap de tous les temps), Flying Lotus rempile dans le magnifique avec un You’re Dead ! aussi jouissif que mystique et invente par la même le jazz du futur entre grandiloquence et introspection.


29. Ill Clinton - The Illvolution

The Illvolution, c’est l’occasion pour Ill Clinton d’inviter une bonne quinzaine de potes emcees affutés comme dans les années 90 (dont les excellents Andrew Milicia, Vas Vigoda, J.O. The Last Man, Adam Selene ou F. Virtue dont nous parlions plus bas dans le classement) et surtout de nous montrer ce qu’il est capable de faire seul aux manettes, c’est à dire du boom-bap noir et entêtant, sans esbroufe et avec une classe maniaque qui transpire sur chaque piste.


28. Serengeti - Kenny Dennis III

Bières, moustache, lunettes, benzédrine, ego-trip has-been et critique du rap game, le 3ème volet des aventures de Kenny Dennis reprend les ingrédients des précédents opus et le résultat est toujours aussi savoureux. Kenny Dennis III, c’est Serengeti et Odd Nosdam à la production et c’est toujours assez merveilleux ! Des prod’ chaudes, cinématographiques, mélancoliques, sobres, pleines de grésillements et de textures d’une classe et d’une simplicité brutes.


27. Ozay Moore - Taking L’$

Entièrement produit par 14KT (ce qui déjà pourrait suffire à mon bonheur) et rappé par Ozay Moore aka l’Othello des excellents Lightheaded et Lojique (gloires underground des débuts 2000), ce Taking L’$ est l’association parfaite entre le passé et le futur du hip-hop, un peu comme si Blu et Exile avaient sorti Below the Heavens en 2014 !


26. Loop Minded Individuals - A Hitchhiker’s Guide To A Verse

Derrière Loop Minded Individuals se cachent Esh The Monolith et Intrikit, deux emcees/DJs américains inconnus au bataillon mais que I Had An Accident Records a su dénicher. Avec un vingtaine de potes invités sur A Hitchhiker’s Guide To A Verse, l’undergound, on est en plein dedans, Elucid, Seez Mics (dont nous parlerons bientôt), Has-Lo, Andrew Milicia, que du bon et la cohérence dans tout ça ? Elle vient de l’intelligence, un truc à la Micranots bon à en bouger à la tête !


25. Onboard Balloon - Hospital Basement Music

Onboard Balloon, c’est juste deux vrais gars du Colorado, des types qui balancent leurs tripes dans le rap et qui transpirent la sincérité, du hip-hop fait main, c’est aussi juste trois albums cette année ( Promise Rot, Sideffects et celui-ci), alors pourquoi choisir celui-ci ? Je ne sais pas, les trois se valent, se complètent et se magnifient. L’œuvre est grande, belle et personnelle, comme si Sole n’avait pas vendu son âme au diable de la trap de supérette...


24. Tay Devenny - Shrine

Tay Devenny avec Shrine puis Arc II : The Remains (dont on reparlera dans la section EP et peut-être bien tout en haut) nous dit chercher des paradis dystopiques, pour lui mais pas pour nous, car avec Shrine, on est en plein dans le rêve ! Downtempo en sustension, flow anglais en lévitation dans un cloud rap vaporeux qui rougit les yeux autant qu’il nous guide au dessus des nuages. Merci à Your Master’s Voice pour cette merveille !


23. D’Angelo - Black Messiah

Quatorze ans après son culte Voodoo, le Jésus du RnB revient avec l’album qu’on attendait plus, une traversée lyrique à travers Ferguson, l’Egypte et Occupy Wall Street, un album politiquement voluptueux et magique et une raison de plus pour ne pas publier les classements de fin d’année en novembre, suivez mon regard, Black Messiah datant de fin-décembre, c’était ballot de passer à côté de ça ! Ou alors il suffisait de lire IRM !


22. Frankenstein - The Science of Sound

Frankenstein est peut-être le petit génie le plus fainéant de l’histoire du hip-hop, car avec une discographie mince comme une feuille de papier à cigarette, il ne fait rien et on lui voue pourtant encore un culte. The Science of Sound est quand même un album me direz-vous. Et bien non, c’est une collection de titres jamais sortis et enregistrés dans les années 90, oui mais voilà, ce type est juste un extraterrestre !


21. Chester Watson - Tin Wooki

A tout juste 17 ans et avec déjà une flopée de trucs assez dingues à son actif, le Floridien Chester Watson réussit à tendre le pont que tout fan de hip-hop actuel normalement constitué (donc qui pense que Young Thug n’est pas le futur du rap) rêverait d’entendre, c’est à dire un truc entre Earl Sweatshirt et Jeremiah Jae en passant par Knxwledge. Ouais, rien que ça et son Tin Wooki constitue ce pont, cet hypothétique lien entre le glauque et l’aérien, entre la rue et le ciel !



Articles - 11.01.2015 par Spoutnik
... et plus si affinités ...
Odd Nosdam sur IRM - Myspace
Souls Of Mischief sur IRM
Flying Lotus sur IRM - Myspace - Site Officiel
Buckshot sur IRM
Serengeti sur IRM
MF Doom sur IRM
Adrian Younge sur IRM
Ill Clinton sur IRM - Bandcamp
14KT sur IRM
Loop Minded Individuals sur IRM
John E Cab sur IRM - Bandcamp
Tay Devenny sur IRM
Seez Mics sur IRM
Skrewtape sur IRM
Us Natives sur IRM
D’Angelo sur IRM
Your Old Droog sur IRM
Chester Watson sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 10 décembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends