Cloudwarmer - Weather Manifesto

1. Chemtrails Over My Art Deco Environmentally Sustainable Mansion In The Hollywood Hills/ No Cops Behind My Iron Gate
2. Weather Manifesto/ Party Like Marx
3. Ode To Silvia Federici/ Let Me Drown You Like A Capitalist
4. I Won’t Not Fuck You The Fuck Up/ Setting Fires At The Catalina Wine Mixer
5. Covid 19 Is A Dangerous Thing For A Werewolf Like Me to Have/ But I Have It
6. Coachella Neo Hippies/ High On Bleach
7. Where Is My Grammy Award ?/ Speaking To The Manager
8. When All Else Fails Blame Antifa/ Monody For Diana Oughton
9. Prairie Fire/ Fred Hampton Will Have His Revenge on Calabasas
10. Qanon Moms Of Malibu/ They’re Gonna Build A Whole Foods Here
11. Cocaine In Chateau Marmont/ The Best You Can is Never Good Enough
12. Osawatomie/ We Felt That Doing Nothing In A Period Of Repressive Violence Is Itself A Form Of Violence

2021 - Autoproduction

Sortie le : 28 mars 2021


Disques - 28.03.2021 par RabbitInYourHeadlights
 


Articles // 24 avril
Top albums - février/mars 2022

En cette sale époque où, plus que jamais, la musique doit continuer, nous avons picoré parmi nos favoris de ces deux derniers mois une quinzaine d’indispensables que l’actualité anxiogène, souvent, n’a pas été seule à éclipser. Une grosse séance de rattrapage en somme, pour l’une des périodes de l’année les plus fécondes en sorties de qualité comme en (...)



IRM Podcasts - #18/ 2021 : la rentrée en accéléré (par Rabbit)

Plus de musique, moins de blabla, tel est le mot d’ordre de ce survol de nos coups de coeur de septembre/octobre égrenés en une petite heure. Priorité comme toujours aux artistes les moins médiatisés, ça tombe bien, de l’ambient élégiaque de Cloudwarmer à la pop acoustique enchanteresse de Karen Peris (The Innocence Mission) en passant par l’indie rap (...)



Cloudwarmer

Après s’être essayé avec plus ou moins de bonheur, associé à un certain Jamarr Mays, à une synthwave dystopique et technoïde sous le sobriquet de Deathwave International dont on chroniquait succinctement le dernier EP en date par ici, le New-Yorkais Eddie Palmer (à droite sur la photo plus bas) mettait en août dernier ses attraits hédonistes de côté (...)