L’étrange voyage des CunninLynguists

Deux ans après Dirty Acres, le trio de Lexington, Kentucky, reviendra le 26 mai avec la première partie d’un diptyque consacré au voyage dont le second volet paraîtra quant à lui le 8 septembre prochain. Intégralement produit par Kno (à gauche sur la photo) et disponible via iTunes depuis fin mars, Strange Journey Volume One (voir le tracklisting) sera le cinquième album du groupe en 8 ans (en omettant les deux mixtapes Sloppy Seconds ), et le deuxième à paraître sur le label APOS Music (A Piece Of Strange Music).

Outre ceux des MCs maison Deacon The Villain et Natti, on pourra notamment retrouver sur ce premier volet les flows de leur ancien collègue Mr. SOS parti voler de ses propres ailes en 2004 (son premier album au titre kubrickien verra le jour début juin), de Killer Mike (souvent croisé chez OutKast), Khujo de Goodie Mob (le groupe du chanteur de Gnarls Barkley, Cee-Lo Green), Skinny DeVille et Fish Scales des Nappy Roots, Tonedeff, PackFM, Substantial, Mac Lethal, du trio suédois Looptroop Rockers et des australiens Hilltop Hoods, mais surtout celui du charismatique Slug, moitié des excellents Atmosphere sur le merveilleux second single Don’t Leave (When Winter Comes) proposé gratuitement au téléchargement par le trio, et des prometteurs Inverse qui signent le morceau Spark My Soul produit par Kno et figurant également sur leur très bel EP So True - offert là encore pour un simple clic en attendant leur premier LP Long Day’s Journey, d’abord annoncé pour l’an dernier mais toujours pas sorti).

Le volume 2 devrait quant à lui compter les participations de Guilty Simpson du label Stones Throw, du producteur Bronze Nazareth (connu pour son affiliation au Wu-Tang Clan), de Sean Price (Boot Camp Clik), Blue Sky Black Death, Poison Pen ou encore J-Zone.

En attendant, on peut déjà vous dévoiler la vidéo du premier single, Never Come Down (The Brownie Song) (par ailleurs téléchargeable en trois versions sur le site des CunninLynguists), lequel permet de renouer avec les envolées lyriques d’un groupe passé maître dans l’art de mêler hip-hop urbain, soul aérienne et couleurs folk/pop, quelque part entre Nas, OutKast et De la Soul :

Et pour ceux qui en veulent toujours plus, quatre extraits supplémentaires de l’album vous attendent sur myspace.

News - 11.05.2009 par RabbitInYourHeadlights
 


News // 25 février 2011
Atmosphere de retour au bercail

To All My Friends, Blood Makes The Blade Holy livré en septembre dernier par Atmosphere faisant aux dires de Slug office de transition entre le mélodique et lumineux When Life Gives You Lemons, You Paint That Shit Gold de 2008 et son successeur The Family Sign à paraître le 12 avril prochain chez Rhymesayers, label maison du duo de (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 16 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends