cLOUDDEAD

cLOUDDEAD, c’est généralement Odd Nosdam à la musique et à la production, avec Doseone (Themselves, 13&God, Subtle) et Yoni Wolf (Why ?) au chant, parfois le contraire. Bien que signé sur Mush Records, c’est peut-être le premier groupe à avoir fait véritablement connaître la nébuleuse d’artistes du label californien Anticon au-delà des frontières américaines, en dehors du simple cercle d’initiés.



Après une série d’EP atmosphériques aux noms numéraires plus réussis les uns que les autres, compilés en 2001 sur un album éponyme particulièrement vaste qui doit beaucoup à l’univers personnel d’Odd Nosdam, le trio explose en 2004 avec son deuxième album, Ten ... qui devrait aussi être le dernier puisque le nom "Ten" renvoie, plus qu’aux 10 morceaux de l’album, à la dixième réalisation du groupe, sur dix prévues à en croire les notes du single Dead Dogs Two qui l’a précédé ("numéro 9 sur 10").

Influencé par les univers respectifs de ses créateurs, Ten combine hip-hop angoissé, abstract noisy, pop et folk psychés, électronica cosmique et rock tribal, une hybridation aventureuse et passionnante qui doit autant à Can et Flying Saucer Attack qu’à John Carpenter et Boards Of Canada, et qui a d’ailleurs séduit ces derniers, auteurs d’un remix de Dead Dogs Two - sur le single éponyme précédemment cité - qui restera dans les annales d’Anticon.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 9 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends