MCA des Beastie Boys nous a quittés...

Son absence remarquée lors de la cérémonie d’intronisation du trio new-yorkais au Rock And Roll Hall Of Fame le 14 avril dernier à Cleveland augurait malheureusement de la terrible nouvelle tombée cet après-midi : Adam Yauch, diagnostiqué en 2009 d’un cancer de la glande parotide gauche que l’on espérait toujours en rémission, s’est éteint aujourd’hui, vraisemblablement des suites de cette atroce maladie. Il avait 47 ans.

On ne fera à personne l’affront d’un éloge à rallonge du MC à la voix éraillée, multi-instrumentiste, producteur, vidéaste, bouddhiste pratiquant et humanitaire convaincu qui au côté de ses compères Adrock et Mike D n’avait cessé de révolutionner un hip-hop résolument ouvert aux quatre vents sur près de deux décennies, la troisième n’ayant d’ailleurs entamé en rien l’excellence d’un groupe revenu au premier plan l’an passé avec le virevoltant Hot Sauce Committee Part Two.

Encore sous le choc de cette tragique annonce et de ce qu’elle implique probablement pour l’avenir du trio, tout juste peut-on leur souhaiter ainsi qu’aux proches d’Adam tout le courage possible pour surmonter cette épreuve, et se quitter sur cette touchante ballade bossa qu’il interprétait en solo sur l’indépassable Hello Nasty il y a 14 ans déjà, dont les paroles trouvent un écho tout particulier en cette triste journée :


RIP MCA, puisses-tu trouver cette "lointaine paix de l’esprit", quoi qu’il en soit on ne t’oubliera pas.

News - 04.05.2012 par RabbitInYourHeadlights
 


News // 23 septembre 2013
Encore du nouveau sur IRM Radio

Pas d’énorme chamboulement ce coup-ci dans le programme de votre nouvelle webradio préférée : de menus ajustements dans les horaires et autres mises à jour régulières des playlists d’actu, quelques créneaux de rattrapage pour le tribute à John Barry et les "focus label" I Had An Accident et Anticon (en gras dans la grille ci-dessous), et bien entendu de (...)



Chroniques // 4 juillet 2007
Beastie Boys

Sur The Mix-Up, septième album studio du trio new-yorkais, les Beastie Boys ne chantent pas. Un suicide commercial en règle à coups d’instrus funky-psyché 70’s qui méritait bien qu’on mâche ses mots.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 15 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends