Le streaming du jour #698 : Knxwledge - ’Hud​.Dreems.Prt.​1​.​5’ / ’WrapTaypes​.​Prt​.​4​.​5’ / ’hex​.​4​.​∆​.​side’ / ’Hexual​.​Sealings​.​Pt​.​4​.​b​-​side’

Aujourd’hui, nous vous proposons un petit focus sur les quatre sorties 2013 de Knxwledge aka The U.S. East Koast Recycler. Un focus forcement non-exhaustif tellement l’œuvre du beatmaker est vaste et diverse, mais entre ambient, R&B et abstract hip-hop, le travail de ce boulimique de sons reste toujours archi-classieux voire plus...

Suivre l’œuvre de Knxwledge réclame une attention toute particulière ! On savait le beatmaker ultra-productif au point que cela en devienne obsessionnel. Jugez du peu, depuis le début de l’année, le producteur natif de Philadelphie vient de sortir quatre EPs, dans l’ordre : Hexual​.​Sealings​.​Pt​.​4​.​b​-​side en janvier, Hex​.​4​.​∆​.​side et WrapTaypes​.​Prt​.​4​.​5 le même jour en février, puis Hud​.Dreems.Prt.​1​.​5 début mars. Une bonne moyenne, mais encore loin de son record de 2012 avec pas moins de 24 sorties ! Ce qui nous donnait pour 2012, un EP toutes les deux semaines ! Le plus surprenant est que la qualité est toujours au rendez-vous ! Quand le stakhanovisme musical devient qualitatif, je crois qu’on peut parler de génie.

Le style de Knxwledge est fortement connoté Donuts avec une signature faisant écho à des artistes tel que Madlib, Flying Lotus et bien sûr J Dilla. On imagine très bien Knx achetant des vinyles par palettes de 100, se gavant de musique à n’en plus dormir pour ne garder que deux secondes de chaque, puis passant des heures à mélanger le tout en y associant des beats originaux, étirés ou compressés à l’extrême. On l’imagine et je pense que c’est la réalité tellement la discographie du beatmaker est luxuriante et variée !

Alors oui, impossible de vous parler de toutes les sorties de Knxwledge, nous allons nous "contenter" de celles de 2013 à commencer par Hexual​.​Sealings​.​Pt​.​4​.​b​-​side. Cinq pistes revisitant les racines du R&B des années 90 en y intégrant une vision résolument hip-hop cool et sexy. A retenir, Theothr​.​knxwusp, la musique parfaite à écouter la nuit !



Hex​.​4​.​∆​.​side maintenant, là aussi cinq pistes mais dans un registre un peu différent. Imprégné de nostalgie aérienne et de fréquences plus planantes que sexy alliées à ce son très caractéristique de Knx, jamais trop propre et agrémenté d’interventions de MCs rendant le tout extrêmement hip-hop. A retenir, Hairbradr​[​TWRK], auto-tunée d’accord mais avec une classe monstrueuse !



WrapTaypes​.​Prt​.​4​.​5. Là le R&B passe au second plan et les MCs se font plus présents. Quatre titres ondulant entre bizarrerie et ambiances oniriques. A retenir, Asafethr, angoissante pièce au hip-hop expérimental ou Stashkrib[TWRK] et sa série de changements de rythme sur un flow de MC quasi-constant.



Enfin Hud​.Dreems.Prt.​1​.​5. Huit pistes bluffantes avec un sens du sampling toujours aussi parfait et une base rythmique toujours aux petits oignons ! Ici, les flows sont hachés, utilisés par bribes notamment sur Isee[holop], incroyable morceau au ragga presque lyrique. A retenir aussi, Yesterdai[lkeakruk], peut-être le meilleur morceau jamais sorti par Knxwledge, les sons y sont étouffés avec une classe que je pense Dilla n’aurait pas reniée. A la suite, Namedit et Teknx sont dans la même veine. Hud​.Dreems.Prt.​1​.​5 est surement la meilleure sortie 2013 de Knx !



Voilà pour ce petit tour d’horizon non-exhaustif d’un des beatmakers les plus insaisissables du moment. On espère et on attend d’autres sorties cette année, et on ne saurait trop vous conseiller de suivre (ou d’essayer de suivre) le bonhomme !




Streaming du jour - 18.03.2013 par Spoutnik
... et plus si affinités ...
Knxwledge sur IRM - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 19 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends