Sigur Rós nous aplanit en douceur

Quelques mois après les parutions du CD/DVD Inni et de la BO signée par Jónsi pour le nouveau film de Cameron Crowe, We Bought A Zoo (qui sortira sur nos écrans le 18 avril sous le titre Nouveau Départ, avec notamment Matt Damon et Scarlett Johansson), c’est dans un tout autre esprit que s’annonce le nouvel opus de Sigur Rós, aussi loin des progressions post-rock du live en question que des pop songs exaltées de son frontman en solo à en juger par Ekki Múkk, deuxième titre (mais premier extrait) d’un album qui en comptera 8 (cf. cette page dédiée) :


On en sait en effet un peu plus sur Valtari ("rouleau compresseur"), prévu pour le 28 mai chez EMI, intégralement chanté en islandais et produit main dans la main par Jónsi et son compagnon Alex Somers, non sans rapport avec la direction plus atmosphérique et minimaliste privilégiée par ce sixième album studio sans pour autant troquer le lyrisme feutré typique de la formation de Reykjavik pour la pure contemplation ambient de Riceboy Sleeps. Le quatuor le décrit en effet comme "flottant et introverti", mais "plus électrique" aussi dixit Jónsi, à contrepied quoi qu’il en soit du maximalisme fervent de son prédécesseur Með suð í eyrum við spilum endalaust souvent décrié par les fans de la première heure.

Pourquoi rouleau compresseur alors ? Tout simplement parce que "la musique donne l’impression de vous rouler dessus... mais d’une bonne façon", explique le bassiste Georg Hólm, ajoutant qu’il s’agit "du seul disque de Sigur Rós que j’ai écouté par pur plaisir chez moi après l’avoir terminé".

Quand au groupe, il prévoit une tournée des festivals d’été, avec un passage par Rock-en-Seine en ouverture le 24 août.

News - 26.03.2012 par RabbitInYourHeadlights
 


Suivez en direct les concerts de Sigur Rós et Blur

Depuis quelques années, plusieurs artistes ont diffusé certains de leurs concerts en direct sur internet. La méthode n’est donc pas nouvelle, mais ces prochains jours seront particulièrement riches à ce niveau. En effet, ce vendredi 12 juin, lorsqu’il sera 21 heures à Reykjavik (23 heures à Paris), Sigur Rós rejouera en intégralité et dans l’ordre (...)



Sigur Rós

Gobbledigook. Le jour où ce titre a débarqué venu de nulle part on ne se doutait pas encore de la détonation qu’il allait occasionner. Un Ovni dont on n’a aujourd’hui toujours du mal à croire qu’il est signé des féériques Sigur Rós, messagers sublimes venus du froid. Ajoutez à cela une pochette géniale et psychédélique, tirée d’un film du maître danois (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 22 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends