2013 : les artistes font leur bilan - Part 8

Ils ont fait l’actu cette année sur IRM, à leur tour de nous parler de leur cru 2013 ! Jusqu’à l’heure des bilans et dans l’idéal sous forme d’un top 3 des albums, EPs, rééditions, concerts ou autres évènements qu’ils retiendront avant toute autre chose de ces 11, bientôt 12 derniers mois, les choix des artistes, patrons de labels et autres activistes des scènes indépendantes de tous horizons géographiques et musicaux nous mèneront de découvertes en confrontations de points de vue, l’occasion également de revenir en quelques mots sur leurs propres sorties qui ont toutes marqué à divers degrés l’équipe d’IRM cette année.


Timo Alterauge

(Denovali - Allemagne)

... est un patron de label discret mais indispensable au paysage musical d’aujourd’hui, il n’y a qu’à voir l’attention qu’a généré Denovali cette année encore dans nos pages (et côté IRM Radio) pour s’en convaincre.



Son bilan 2013 :

- Barn Owl

I really like the new album V and I’m currently listening a lot to the recordings of their Swingfest Essen 2013 performance.

J’aime vraiment le nouvel album V et en ce moment j’écoute beaucoup les enregistrements de leur performance au Swingfest 2013 à Essen.


- Tim Hecker

It’s always nice to hang out with Tim - a very relaxed and modest person - new album again a masterpiece.

C’est toujours agréable de traîner avec Tim - quelqu’un de très modeste et détendu - et le nouvel album est une fois de plus un chef-d’œuvre.

- Saffronkeira + Mario Massa

I normally don’t like it to feature Denovali releases in best of lists - but the story how Eugenio and Mario met each other and the result of their cooperation is marvelous.

D’habitude je n’aime pas trop mettre en avant les sorties Denovali dans mes bilans de fin d’année - mais l’histoire de la rencontre entre Eugenio et Mario et le résultat de leur collaboration sont merveilleux.



François-Régis Croisier

(St Augustine, Pain Noir - France)

... nous a fait saliver avec l’annonce de son nouveau projet folk Pain-Noir, déjà trois chansons en écoute via Bandcamp dont celle-ci, classique instantané d’une belle intensité :



Son bilan 2013 :

J’ai passé 2012 à me plaindre qu’il n’y avait aucun grand disque hormis celui de Matthew E. White, en 2013, c’est l’inverse. Il y eu plein de disques importants pour moi cette année et en choisir trois est un peu ardu. Donc sans ordre particulier :

- Volcano Choir - Repave  : Ce disque invente pour moi une forme de rock de stade expérimental assez fou. Un lyrisme et un souffle énorme sans jamais tomber dans la vulgarité ou la facilité et une audace dans le son sans pour autant jamais verser dans l’abscons. L’équilibre parfait, quoi.


- Howe Gelb - The Coincidentalist  : Ou comment sortir son meilleur disque au bout de trente ans, tout en ayant déjà une bonne douzaine de chefs-d’œuvre dans le rétroviseur... Et faire jouer sur le même disque Steve Shelley, M. Ward, Bonnie ’Prince’ Billy et Andrew Bird.

- Bill Callahan - Dream River  : Sur les photos de presse, ce vieux Bill sourit un peu, et ça s’entend dans ses chansons.



Rodney Hazard

(Hazardous Raisins - US)

... s’est associé cette année à son compère du collectif Okami.Bead.Slang.Gang., le MC Duane Douglas aka Raisin Brand, pour livrer avec HZRDS RSNS une mixtape aérienne et hantée, s’inscrivant dans un certain renouveau du hip-hop new-yorkais tenté par les hybridations de l’électronica.



Son bilan 2013 :

- Toro Y Moi - Anything In Return

Overall this is a great album - these guys have a very original, eclectic, genre blending sound that I find very creative.

Globalement c’est un grand album - ces gars-là ont un son très original, éclectique et mélangeur que je trouve très créatif.


- Quasimoto - Yessir, Whatever

I could literally talk about Quasimoto/Madlib’s influence all day. This is a dope compilation of previously unreleased records that Stones Throw let loose this year. It’s a staple on my playlist that I think I won’t be getting rid of anytime soon. That boom bap we all love.

Je pourrais littéralement parler de l’influence de Quasimoto et Madlib toute la journée. C’est une compilation hallucinante d’enregistrements que Stones Throw a lâchée cette année. Un incontournable de ma playlist dont je ne risque pas de me débarrasser de sitôt. C’est le boom bap que nous aimons tous.

- Spark Master Tape - The #Swoup Serengeti

This project right here is my introduction to Spark Master - another creative project with dope beats and rhymes that uses a unique approach. This is like a breath of fresh air in comparison to the over saturation we’re used to seeing in rap these days.

Ce projet m’a introduit à Spark Master - un autre projet créatif avec des rythmiques fabuleuses et des rimes qui usent d’une approche unique. C’est comme une bouffée d’air frais par rapport à l’ultra-saturation à laquelle le rap nous habitue ces temps-ci.



Richard Kapp

(Autriche)

... a fait court mais fameux cette année, dans la foulée de sa charmante participation à notre Compilation Clouds en décembre dernier, avec l’EP Talking To The People dont on n’a pas assez parlé :



Son bilan 2013 :

- 1. The Silver Seas - Alaska

Album No.4 by Tennessee based band The Silver Seas stays true to powerful, creative and timeless songwriting. Rare these days and highly recommended.

Ce quatrième album du groupe The Silver Seas basé dans le Tennessee demeure fidèle à un songwriting puissant, créatif et intemporel. Rare de nos jours et fortement recommandé.

- 2. John Southworth - Failed Jingles for Bank of America & other U.S. Corporations

English-Canadian songwriter Mr. Southworth is still very underrated after all these years, which is a shame. Here comes his 2013 album with lots of lovely & quirky songs. It’s an album where you will find the same song twice with different vocals, you will find a Christmas song for October which ends abruptly and you just have to adore song titles like Jfkfc or Super Elderly Demog. This is anti-mainstream in all its beauty.

Songwriter anglo-canadien, Mr. Southworth est encore très sous-estimé après toutes ces années, ce qui est dommage. Voici son cru 2013 avec des tas de chansons belles et originales. C’est un album où vous trouverez la même chanson deux fois avec différentes parties vocales, une chanson de Noël pour octobre qui se termine brusquement et impossible de ne pas adorer des titres de chansons tels que Jfkfc ou Super Elderly Demog.


- 3. The Duckworth Lewis Method - Sticky Wickets

The new collaboration-album by Neil Hannon (The Divine Comedy) and Thomas Walsh (Pugwash) is another collection of timeless pop inspired by the sound of ELO, 10cc, Bee Gees and many others. Songs that will make you happy.

La nouvelle collaboration entre Neil Hannon (The Divine Comedy) et Thomas Walsh (Pugwash) est une autre collection de pop songs intemporelles inspirée par le son des ELO, 10cc, Bee Gees et bien d’autres. Des chansons qui vous rendront heureux.



Aaron Martin

(From The Mouth Of The Sun - US)

... aura encore su régaler, un an après le fabuleux premier opus de son duo From The Mouth Of The Sun, les amateurs de classical ambient obsédant via ce superbe split album en compagnie de Christoph Berg aka Field Rotation :



Son bilan 2013 :

Julianna Barwick - Nepenthe

I have been aware of Julianna Barwick’s work, but this is the first release that has really drawn me in. Spare braids of vocals and strings pull me under.

Je n’étais pas étranger au travail de Julianna Barwick, mais il s’agit là de sa première sortie à m’avoir vraiment attiré vers son œuvre. Ces entrelacs épurés de chant et de cordes me submergent.

- Oliver Coates - Towards the Blessed Islands

I am pleased to see a fellow cellist making his mark with the instrument. A mix of abstract edges slightly rounded into contemplative forms.

Je suis heureux de voir un collègue violoncelliste laisser sa marque avec l’instrument. Une mixture d’arêtes abstraites légèrement arrondies en formes contemplatives.

- Best musical experience of 2013 :

My favorite musical experience of 2013 was going into Black Lodge studios in March to record cello arrangements for David Williams, which are featured on his album Sacred Plains  :


Mon expérience musicale préférée de l’année 2013 a été de me rendre dans les studios Black Lodge en mars pour enregistrer des arrangements de violoncelle pour David Williams, présents sur son album Sacred Plains.



Johan Sébenne

(Year Of No Light - France)

... signait le mois dernier avec Tocsin rien de moins que notre album du mois de novembre, autant dire que vous devriez à nouveau entendre parler de Year Of No Light dans nos pages à l’heure des bilans :



Son bilan 2013 :

Alors voici une petite liste ! C’est super dur de choisir 3 trucs car y’a toujours pas mal de trucs marquants dans une année.

- Omar Souleyman - Wenu Wenu (enchaînement de tubes comme à son habitude mais avec un son incroyable signé Four Tet)


- My Bloody Valentine - MBV (depuis le temps qu’on l’attendait, vraiment un bon disque)

- In Solitude - Sister (mon disque heavy de l’année !)


Et niveau live, pas mal de festivals cool mais le numéro un c’était :

- le festival LEV à Gijon en Espagne, une programmation incroyable (Raime, Emptyset, Pye Corner Audio, Roly Porter, Andy Stott...) dans un cadre incroyable (jardin botanique, amphéatre, église...)

- le festival Kuudees Aisti à Helsinki (encore un lieu incroyable dans une usine désaffectée Nokia avec de belles surprises comme Vatican Shadow ou Andy Stott encore)

- le festival Aïnu à Montaigu car c’est juste un rendez-vous immanquable tous les ans, que l’on a pris plein de claques sur Uhl, Hombre Malo, Austrasian Goat, Le Cercle des Mallissimalistes, Presque Maudit, Brame, Harshlove... c’est aussi le meilleur catering que l’on puisse avoir en festival & la meilleure équipe et ils sont assez fou pour me faire jouer tous les ans & me laisser passer des disques !

Et pour finir niveau concerts :

- Andrew Weatherall @ Iboat : à chaque fois une leçon de musique & de groove.

- Shifted @ Iboat : une grosse découverte, techno froide & répétitive. le temps s’était arrêté.

- Indian Jewelry @ Chicho : parce que je ne m’attendais pas à ce qe cela soit aussi bien en live, encore mieux que sur disque. La machine psyché noise.

Et un petit bonus avec Speedwolf @ Heretic, plus Motörhead que Motörhead, génial en live.



Photo : François-Régis Croisier.
Propos recueillis par Rabbit, Nono et Spoutnik.


Articles - 20.12.2013 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Richard Kapp sur IRM - Myspace - Site Officiel
Year Of No Light sur IRM
Aaron Martin sur IRM - Bandcamp
Hazardous Raisins sur IRM
Pain-Noir sur IRM
Rodney Hazard sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 21 août 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends