2013 : les artistes font leur bilan - Part 9

Ils ont fait l’actu cette année sur IRM, à leur tour de nous parler de leur cru 2013 ! Dans l’idéal sous forme d’un top 3 des albums, EPs, rééditions, concerts ou autres évènements qu’ils retiendront avant toute autre chose de ces 12 derniers mois, les choix des artistes, patrons de labels et autres activistes des scènes indépendantes de tous horizons géographiques et musicaux nous mèneront de découvertes en confrontations de points de vue, l’occasion également de revenir en quelques mots sur leurs propres sorties qui ont toutes marqué à divers degrés l’équipe d’IRM cette année.


Vincent Coudert

(Vinc2 - France)

... a guidé nos songes jusqu’à la stratosphère avec l’album By The Third Sea et sa pop instrumentale riche en brumes mélodiques et en arrangements féériques, quelque part entre Sigur Rós pour les échos plus électriques et Will Samson pour les rêveries pianistiques en apesanteur :



Son bilan 2013 :

- 1- Lisa Germano - No Elephants

Nouveau chef-d’œuvre de Lisa Germano. Une évolution (sonorités électronica) dans la continuité (compositions complexes et sublimes à fleur de peau, toujours cette sensation de naviguer dans les tréfonds de l’âme de l’artiste, voix incroyable).

- 2- Eluvium - Nightmare Ending

Pas mon préféré d’Eluvium, un double album n’était peut-être pas nécessaire tout comme le morceau avec Ira Kaplan était sans doute dispensable. Malgré cela, l’album comporte quelques fulgurances comme le sublime Don’t Get Any Closer, un des meilleurs morceaux d’ambient jamais écrits, tout en tension et en onirisme.


- 3- Beady Eye - BE

Tant d’albums auraient pu figurer à cette 3ème place... Mais j’ai choisi Beady Eye car pour moi ce CD doit être réhabilité. Débiné par la critique française pour la seule raison que ce projet est celui de Liam Gallagher, BE est pour ma part une excellente surprise. Fruit d’une collaboration avec Dave Sitek (TV On The Radio), l’album comporte une jolie production et quelques vraies réussites (Soul Love), malgré il est vrai quelques maladresses.



Frédéric D. Oberland

(Oiseaux-Tempête, The Rustle of the Stars, Le Réveil des Tropiques - France)

... a fait décoller cette année les cinématographiques Oiseaux-Tempête à la croisée de l’ambient et du post-rock, sans oublier cette excellente collaboration mystique. Après l’impressionnant premier album du Réveil des Tropiques l’an passé, il y avait de quoi faire oublier la dissolution de nos chouchous 21 Love Hotel qui avaient donné l’occasion à Frédéric de participer à notre toute première compil’ il y a 6 ans déjà.



Son bilan 2013 :

- Nick Cave & The Bad Seeds

* LP+7” - Push The Sky Away (Bad Seed Ltd) - 2013

* 2xLP - Live From KCRW (Bad Seed Ltd) - 2013

* Concert - Le Zénith, Paris, 19 Novembre 2013 + Les Colettes

Le grand Nick m’a mis trois claques en 2013. Depuis le funeste The Boatman’s Call, puis le départ de Blixa Bargeld, la mauvaise graine se trouvait moins chez les Bad Seeds que chez Grinderman ou dans ses splendides B.O avec le dégingandé barbu Warren Ellis, en échappée de Dirty Three. L’arrivée de Push The Sky Away a fait l’effet d’une bombe sur ma platine et dans l’autoradio du van de tournée. Les Bad Seeds de retour comme à la grande époque, celle de Your Funeral My Trial et The Firstborn is Dead, avec au cœur du dispositif un trio de choc : Nick Cave en crooner archi-décomplexé, Warren Ellis faisant vibrer boucles et archet dans un mélodieux bordel, et une section rythmique à toute épreuve. Leur récent concert au Zénith a fini de m’achever ; vingt ans après, je ne regrette plus d’avoir loupé la tournée Live Seeds de 1993.


- Master Musicians Of Bukkake

* LP - Far West (Important Records) - 2013

* Concert - Grande Halle de La Villette, Paris, 25 Mai 2013 + Swans

Si toi aussi tu kiffes les cervidés et que tu rêves d’un Far-West exotiquement psychédélique, les imprécations des grands maîtres du bukkake musical sont pour toi. Délaissant le gwana fou-fou des précédents opus pour asseoir un blues chamanique aux sinusoïdales bien lourdes, Randall et sa clique convoquent la transe sur disque comme en live. En témoigne leur dernière performance à la Villette Sonique où les majestueux Swans n’avaient plus qu’à ensuite se poser.

- Agathe Max

* LP - Dangerous Days (Inglorious Records) - 2013

* Concert - Souffle Continu, Paris, 17 Octobre 2013

Je dirais bien : “Agathe je t’aime”. Voilà c’est dit.

Et des mentions spéciales parce que 3 en 2013 c’est bien trop court : Tindersticks (Les Salauds), Colin Stetson (New History Warfare Vol.3), Julianna Barwick (Nepenthe), Bardo Pond (Kiss Above It All), Gaspar Claus (Jo Ha Kyu), Esmerine (Dalmak), Lori Goldston (Filmscores), Kraftwerk (Live 1971), Chantal Acda (Let Your Hands Be My Guide), Ensemble Pearl (Ensemble Pearl), Mark Lanegan & Duke Garwood (Black Pudding), True Widow (Circumambulation), These New Puritans (Field of Reeds), Witxes (A Fabric of Beliefs).



Deniz Öztürk

(Fuji Kureta - Turquie)

... se fait rare mais précieuse à l’image de Fuji Kureta dont elle tient le micro ; depuis la sortie du fabuleux See-Throught et du tubesque Shapes offert en exclu par notre compilation Clashes on guette chaque single du duo d’Istanbul et cette année nous a gâtés avec les petits bijoux d’électro-pop labyrinthique et capiteuse que sont Gossamer et surtout Cacti :



Son bilan 2013 :

My favourite albums/EP :

- The Hics - Tangle

I just discovered The Hics, I think their producer is a very very good musician. I love their soulful sound and sparse songwriting.

Je viens juste de découvrir The Hics, je pense que leur producteur est un très très bon musicien. J’aime beaucoup la dimension soul de leur son et leur songwriting épuré.


- Baths - Obsidian

Baths is a one man band, with great inspiration and simplicity. I love his femaleish voice.

Baths est le groupe d’un seul homme, d’une grande inspiration et simplicité. J’adore sa voix aux accents féminins.

- Snasen - Failing Upwards


And my favourite tracks :

- Tokimonsta - Go With It (feat. MNDR)
- SnasenTilløp Til Dramatikk (Upland Remix)
- Baths - Phaedra
- Tirzah - I’m Not Dancing

Snasen and Tokimonsta are great great producers. I wish they had 5 albums each and I listen to these for the next two years. As to Tirzah, well, she is the new collaboration of Micachu, that I see as a genious. I think Mika is a genious yes, and Tirzah is a veeery talented singer songwriter. And they are sooo very young it’s depressing.

Snasen et Tokimonsta sont des producteurs géniaux. J’aimerais qu’ils aient chacun 5 albums à leur actif pour passer mon temps à les écouter ces deux prochaines années. En ce qui concerne Tirzah, eh bien il s’agit de la nouvelle collaboration de Micachu, que je considère comme un génie. Et Tirzah est une songwriter très talentueuse, toutes les deux tellement jeunes que c’en est déprimant.



Pitch Razahs

(Russie)

... est un duo moscovite que l’on suivra assurément de près suite à la très belle impression laissé par l’abstract aérien aux saveurs trip-hop de l’EP Utopia Highway  :



Son bilan 2013 :

1. Moscillate

There is a Russian guy from Ural region who dropped an amazing album this summer. His name is Moscillate and his stunningly good EP is called Astrarium. It’s called that way not by a coincidence, it’s filled with cosmic vibes and brings some really deep atmosphere. This joint sounds incredibly good, too, especially for a self-released album.

Il y a un Russe de la région de l’Oural qui a sorti un album incroyable cet été. Son nom est Moscillate et son fabuleux EP s’intitule Astrarium. Ce nom n’est pas une coïncidence, il est rempli de vibrations cosmiques et génère une atmosphère très deep. Ce disque sonne aussi incroyablement bien, surtout pour un album auto-produit.

2. Ambassadeurs

UK’s rich with some exceptional talents, and for this one we’d like to drop a few lines about Mark Dobson’s project - Ambassadeurs - and its finest piece of electronic music - an EP called Alone in the Light. This album takes you to a wonderful journey to the stars, around the globe and back to the Earth, right through the most amazing places and times. This music is like fireworks, yet it’s so personal that you’d blow it far away from people to enjoy it all by yourself.

Le Royaume-Uni est riche en talents exceptionnels, et pour cette fois-ci on aimerait dire quelques mots du projet de Mark Dobson - Ambassadeurs - et sa plus belle pièce de musique électronique - un EP intitulé Alone in the Light. Cet album vous emmène dans un voyage merveilleux vers les étoiles, autour du globe et de retour sur Terre, en passant par les lieux et les moments les plus incroyables. Cette musique est un feu d’artifice, et en même temps tellement personnelle que vous aimeriez envoyer tout le monde valdinguer pour être tout seul à en profiter.


3. Inkliing

If you can enjoy the street vibe of the city, yet can’t stay away from the nature for too long, you should check out Inkliing’s LP called Generals that was released on Dusted Wax Kingdom in February of 2013. This album is a beautiful symbiosis of feelings and emotions that could only be felt somewhere in the wilderness and the strong city life vibrations, the real hip-hop, rhythm of the big towns. This is one of those albums you spin again and again for weeks or even months.

Si vous appréciez l’ambiance de la rue, mais ne pouvez rester trop longtemps à l’écart de la nature, vous devriez essayer l’album d’Inkliing intitulé Generals, sorti sur le label Dusted Wax Kingdom en février. Cet album est une belle symbiose de sentiments et d’émotions qui ne pouvaient être ressentis que quelque part entre la nature sauvage et les fortes vibrations de la vie citadine, le vrai hip-hop, celui qui rythme les grandes métropoles. C’est l’un de ces albums qui tournera chez vous encore et encore pendant des semaines voir même des mois.



Strangelove

(Angleterre)

... a déversé un vent de fraîcheur sur le hip-hop anglais avec l’EP Purple, à michemin entre les fantasmagories droguées de Captain Murphy et les abstractions futuristes d’Anti-Pop Consortium... un trio à suivre de près donc !



Son bilan 2013 :

- Hiatus Kaiyote - Tawk Tomahawk

This was one of those albums where someone showed it to me and I was like ’yeah its pretty cool’ and then without really realising it I played it on loop for 2 months.
The band are tight as fuck and Nai Palm (lead singer) has a ferocious, rough around the edges vibe about her. She hungry. Its a great album.

Ce fut l’un de ces ​disques qu’on m’a fait écouter et où j’ai dit "ouais c’est plutôt cool" et puis, sans vraiment m’en rendre compte, je l’ai passé en boucle boucle pendant 2 mois.
Le groupe est tendu comme un slip et Nai Palm (la chanteuse) a une vibe féroce, rugueuse aux entournures. Elle en veut. C’est un grand album.

- Wun Two - Ships

Wun Two is the man and this is a lovely little beat tape. You can run it start to finish without wanting to skip a track... good for them hypnotic writing sessions. Delicious.

Wun Two est un grand et c’est une charmante petite beat tape. Vous pouvez la passer du début à la fin sans vouloir sauter la moindre piste... bon pour eux ces séances d’écriture hypnotique. Délicieux.


- Dexter - The Trip (MPM)

A Side / B Side

Double sided beat tape, think of a mix between Onra and Madlib... and you get Dexter. He came out of nowhere, Freedom was recommended the record at a little UK hip hop shop and BOOM... good recommendation.

Une beat tape à deux faces, qui me fait penser à un mix entre Onra et Madlib... et vous obtenez Dexter. Il est sorti de nulle part, Freedom [ndlr : l’un des membres du trio] s’était vu recommander l’album à un petit magasin de disques hip-hop et BOOM... bonne recommandation.



Mathias Van Eecloo

(aka Monolyth & Cobalt, Ottö Solänge - France)

... s’en est allé explorer, entre un EP de remixes de Monolyth & Cobalt et les collages chamaniques de son nouveau projet solo Ottö Solänge, d’étranges contrées pastorales en compagnie de l’Allemand Philipp Bückle pour nous gratifier du superbe album glitch-ambient que voilà, parfois inquiétant mais constamment enivrant :



Son bilan 2013 :

Très dur de ne choisir que 3 albums. J’ai donc opté pour ce qui se rapprocherait de mes sonorités en tant que musicien. J’aurais bien parlé de post-rock, de musique traditionnelle, de hip-hop, d’électronique diverse et variée, de musique contemporaine, mais voilà. Cela reste tout de même parmi mes 3 albums de l’année parmi les dizaines... :

- 01 - Birch and Meadow - Butterflies and Graves (Time Released Sound)

L’un des plus beaux disque de l’année. Tout simplement.


- 02 - Monte Isola - Niebla (Wild Silence)

Un album qui rompt les frontières du field recording, menant tour à tour l’auditeur dans des paysages sonores définis puis lointains, glissant de mélodies délicates en de profonds voyages intimes, qui ici partagés, enchantent. Monte Isola est une artiste sonore qui intrigue et cet album en est l’évidence.


- 03 - Stephen Vitiello + Molly Berg - Between You And The Shapes You Take (12k)

Un monde à part. Certainement le disque le plus complet de cette fin d’année. Tout juste sorti, mais il m’a eu. Des frontières qui oscillent et qui rompent les genres. Un savant mélange de sonorités, instruments, voix et textures qui confirme le talent des deux comparses. A savourer, écouter, réécouter. Une découverte à chaque passage.



Photo : Deniz Öztürk (Fuji Kureta).
Propos receuillis par Rabbit, Elnorton et Spoutnik.


Articles - 27.12.2013 par RabbitInYourHeadlights