Ride

En 1990, Ride ont été un moment les rois du monde. Piliers emblématique du mouvement noisy-pop à cette époque, le groupe s’est ensuite tourné vers une musique plus introspective et teintée de rock traditionnel et de folk.



Ride, c’est d’abord LE choc de "Nowhere" en 1990. Après une poignée de singles prometteurs au son toujours plus étoffé et étouffé, cet album deviendra une pierre fondatrice de la noisy pop des années 90, ce fameux mouvement "shoegazing" qui n’existe pas... Après un second album choc mais plus leché et un peu moins rentre-dedans et une tournée mondiale épuisante deux ans plus tard, le groupe, au bord de l’implosion, prend une pause avant de sortir "Carnival of Light". Le choc sera grand, car toute trace de bruit en a disparu au profit d’arrangements folk-rock subtils mais mal perçus par leurs fans. Une crise d’égo de la part d’Andy Bell et des tensions vives avec Mark Gardener, achèveront tout espoir avec "Tarantula", album rock mou du bide pour l’époque mais qui en remontrerait encore largement à certains groupes en mal d’inspiration aujourd’hui... Il est à noter que Ride possédait une des sections rythmiques (Loz Colbert / Steve Queralt) les plus impressionnantes du rock anglais.

Mark Gardener est aujourd’hui en solo, Andy Bell joue les bassistes chez Oasis après un bon détour par Hurricane #1, Steve gère les rééditions et autres compils du groupe et Loz joue les doublures de luxe chez Supergrass.



[Wikipedia FR] [Wikipedia EN
Ride - Site Officiel

Loading...
 
Loading...