2010 : Année de la femme et de l’Islande ?

Au terme de ce bilan de l’année 2010, j’ai bien failli décider de m’exiler en Islande pour être aux premières loges lorsqu’un artiste émerge. Et, aux vues de mes écoutes de dernière minute, je ne peux m’empêcher de penser que nous passons sans doute à côté de sacrés grands albums.

Pour preuve, je dois avouer que je n’ai pas eu le temps d’écouter le coup de cœur d’un autre rédacteur du Mag, Pol, avant de boucler mon top. Mais finalement, c’est peut-être "partout pareil", et surtout, la France n’est pas si mal placée en étant la troisième nationalité la mieux représentée dans cet article.
Enfin, une fois n’étant pas coutume, les artistes féminines ont elles aussi la part belle cette année.


Katel - Décorum

Successeur de Raides A La Ville, sorti en deux temps et qui était d’une immédiateté rageuse, Katel nous a pris à contre-pied avec cet album riche en arrangements. Accompagnée notamment d’une partie des musiciens de Di-Ankh, Julien Grasset et Charles-Antoine Hurel, ainsi que de Nicolas Marsanne, elle nous guide, au gré de nos envies, dans ce labyrinthe spatio-temporel.

- Chronique IRM
- Extraits en écoute sur Soundcloud


Nóra - Er einhver að hlusta ?

Le prix du meilleur premier album est décerné sans aucune hésitation aux Islandais de Nóra. Si le groupe ne renie pas l’influence de ses aînés dans les arrangements, il ne s’interdit pas de piocher au-delà de la frontière - du côté anglo-saxon principalement - donnant au chant une touche pop bien marquée. Le quintette livre ici un bijou aux multiples facettes à découvrir d’urgence !

- News IRM
- Album en écoute sur Bandcamp


Kristin Hersh - Crooked

Il ressort une telle sincérité des disques de Kristin Hersh qu’il me paraît impossible d’y rester insensible. Crooked, dernier album en date, n’y déroge pas avec notamment Flooding en point d’orgue. Elle démontre tout au long de cet opus - si cela était encore nécessaire - ses talents, de songwritter certes, mais également de guitariste et plus généralement de musicienne, semblant porter à bout de bras cette voix éraillée et fragile.

- Chronique IRM
- Album en écoute sur CASH Music


Ólafur Arnalds - ... And They Have Escaped The Weight Of Darkness

Tout d’abord, il est vrai que ce disque est plus proche d’une œuvre classique que de l’indie rock. Mais peu importe. On se trouve encore une fois en Islande et, qu’on le veuille ou non, cela s’entend. Ce multi-instrumentiste prodige (il livre ici son troisième album, à même pas 25 ans) réussit à mêler sonorités classiques autour d’une constante piano/cordes à des rythmiques parfois plus rock (Tunglið, Hægt, Kemur Ljósið), le tout tenant sur un format pop - aucun titre ne dépasse les six minutes.

- News IRM
- Album en écoute sur Gogoyoko


Amiina - Puzzle

Longtemps dans l’ombre de Sigur Rós avec qui elles ont souvent collaboré pour les sections de cordes, sur scène comme en studio, les Islandaises font une nouvelle fois bande à part pour un deuxième album après Kurr et l’EP Re Minore, entre autres. Si l’influence de leurs homologues masculins (à moins que, finalement, ce ne soit l’inverse ?) se fait logiquement sentir, comme sur le magnifique Mambó, elles réussissent à s’en défaire pour proposer un disque personnel et poétique.

- Album en écoute sur Gogoyoko


An Pierlé & White Velvet - Hinterland

Deuxième opus en compagnie de son White Velvet, si on met de côté la compilation de singles et de titres rares et live, An Pierlé nous offre une belle démonstration de ses capacités vocales, non sans rappeler Kate Bush par moments tout en étant dans la retenue pour laisser place à la subtilité des arrangements. Cette juste maîtrise donne à la Belge une ampleur nouvelle à sa discographie pourtant déjà sans fausse note.

- Album en écoute sur Deezer


For A Minor Reflection - Höldum í átt að óreiðu

Si l’on s’en tient aux dernières productions de ce combo, on peut considérer que le post-rock a encore de beaux jours devant lui. En effet, si à la première écoute, le titre d’ouverture de cet album laisse vaguement penser qu’on se trouve face à la limite d’une caricature actuelle du genre - à savoir de grosses couches de guitares appuyées par une rythmique lourde, il serait dommage de passer à côté de ce deuxième opus à cause d’une fausse impression. Car contrairement à ce qu’il laisse entendre, ce morceau n’est pas qu’une superposition de sons et fait preuve d’une construction subtile confirmée dès le très délicat Fjara. Ici encore, il est impossible de ne pas mentionner Sigur Rós tant leur Viðrar Vel Til Loftárása transparaît, on pourrait également citer Mogwai à d’autres moments mais ce serait finalement trop restrictif.

- News IRM
- Album en écoute sur Gogoyoko


Valgeir Sigurðsson - Draumalandið

Découvert avec Ekvilibrium en 2007, Valgeir Sigurðsson revient avec la BO d’un documentaire. Passé un premier morceau chanté, le disque est un enchaînement de titres instrumentaux emmenés par les cordes et d’où nous respirons l’air islandais à pleins poumons. Un album tantôt lyrique et optimiste, tantôt profond et mélancolique qui ouvre la porte pour découvrir les projets de ses divers participants (Ben Frost en tête).

- Album en écoute sur Gogoyoko


Rökkurró - Í Annan Heim

Encore un quintette islandais, encore une prédominance des cordes, et pourtant il ne s’agit pas d’une copie d’un album déjà cité ici, même s’il est vrai que le chant de Hildur Stefánsdóttir serait totalement à sa place sur Puzzle (Amiina). D’une pop délicate (Í Annan Heim , Sjónarspil) à des titres plus post-rock et mélancoliques (Undir Sama Himni, Hugurinn Flögrar) avec parfois un soupçon de trip-hop (Skuggamyndir), le groupe démontre avec succès tout son potentiel.

- News IRM
- Album en écoute sur Gogoyoko


Noveller - Desert Fires

Sur ces pièces pour guitare électrique seule, Sarah Lipstate, unique maître à bord du projet Noveller, crée autour de cet instrument une atmosphère dark ambient véritablement inquiétante. Et ce ne sont pas les effluves mélodiques émanant de ce drone noisy qui peuvent rassurer - à part, peut-être sur Almost Alright - tant elles sont fantomatiques. Tout ceci ensemble entraîne une construction cohérente ne laissant aucune place à l’ennui comme cela peut souvent être reproché au genre.

- Chronique IRM
- Album en écoute sur Bandcamp


Sarah Kirkland Snider - Penelope

Toute la beauté de ce disque repose en grande partie sur le chant profondément expressif de Shara Worden (My Brightest Diamond), brillamment porté par la composition orchestrale et riche de Sarah Kirkland Snider. Si par moment le rythme prend un doux accent post-rock, Penelope demeure une pièce essentiellement lyrique, simple à première écoute mais s’avérant finalement subtilement arrangée.

- Chronique IRM
- Album en écoute sur Bandcamp


Kimono - Easy Music For Difficult People

L’inverse aurait été plus logique compte tenu de la discographie de Kimono, mais c’est bien grâce à Nóra que je me suis penchée, un peu au hasard, sur ce groupe proposant un math-rock savamment construit avec de vagues accents new-wave et prog parfois grandiloquents mais grandement efficaces, loin des clichés islandais. Serait-ce là l’influence canadienne d’un des membres du trio (un autre faisant partie de Seabear) ? Pour la petite histoire, le combo a également sorti un single, Tomorow, sur lequel figure un remix signé múm.

- Album en écoute du Gogoyoko


Classement complet :


1. Katel - Décorum

< Voir ci-dessus >


2. Nóra - Er einhver að hlusta

< Voir ci-dessus >


3. Kristin Hersh - Crooked

< Voir ci-dessus >


4. Ólafur Arnalds - ... And They Have Escaped The Weight Of Darkness

< Voir ci-dessus >


5. Amiina - Puzzle

< Voir ci-dessus >


6. Les Marquises - Lost Lost Lost
- Interview IRM
- Album en écoute sur Bandcamp


7. An Pierlé & White Velvet - Hinterland

< Voir ci-dessus >


8. For A Minor Reflection - Höldum í átt að óreiðu

< Voir ci-dessus >


9. The Third Eye Foundation - The Dark
- Commentaire IRM
- Album en écoute sur Deezer


10. Valgeir Sigurðsson - Draumalandið

< Voir ci-dessus >


11. Earthling - Insomniacs’ Ball
- Chronique IRM
- Album en écoute sur Bandcamp


12. As The Stars Fall - Tempus Fugit
- Chronique IRM
- Album en écoute sur Deezer


13. Rökkurró - Í Annan Heim

< Voir ci-dessus >


14. 65daysofstatic - We Were Exploding Anyway

- Album en écoute sur Deezer


15. Blonde Redhead - Penny Sparkle
- Chronique FIR
- Album en écoute sur Deezer


16. The Blood Of Heroes - The Blood Of Heroes
- Chronique IRM
- Album en écoute sur Deezer


17. Noveller - Desert Fires

< Voir ci-dessus >


18. U.S Christmas - Run Thick In The Night
- Chronique IRM
- Extraits en écoute sur Myspace


19. Sarah Kirkland Snider - Penelope

< Voir ci-dessus >


20. Kimono - Easy Music Fot Difficult People

< Voir ci-dessus >


Côté scène

3. L’année 2010 a bien commencé à ce niveau-là avec un concert de The Fitzcarraldo Sessions qui avait réuni au Bataclan une bonne partie des guests de l’album We Hear Voices pour l’occasion. Ces invités ont bien évidemment repris les morceaux qu’ils chantaient sur le disque mais également quelques titres de leurs répertoires respectifs, comme l’inoubliable Again d’Archive, interprété par l’inégalable Craig Walker.

3. 65daysofstatic a également été un très bon moment live, d’autant plus que l’une des premières parties était RIEN, groupe français de post-rock très talentueux. Les Anglais ont ce soir-là parcouru l’essentiel de leur discographie pour le plaisir de l’auditeur.

2. An Pierlé & White Velvet pour terminer l’année sur une touche de douceur. Ce concert a permis à Hinterland, dernier album en date, de se dévoiler un peu plus à mes oreilles pour finalement devenir un disque incontournable de 2010. La Belge et ses acolytes ont livré des versions surpuissantes autant que touchantes - comme ce somptueux Mud Stories en piano/voix ou l’incontournable reprise Paris S’Eveille.

1. Enfin, est-ce vraiment une surprise de la retrouver ici ? Je parle évidemment et une fois encore de Katel pour une soirée aux Trois Baudets riche en émotions que j’ai déjà évoquée ici.

Katel - Les Parfums d’Eté (vidéo de Catherine Deylac)



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 9 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends