Poésie à quatre mains pour Nils Frahm et Peter Broderick

Souvent croisés ensemble sur scène au côté également de leur compère de label Ólafur Arnalds comme l’an dernier à Bruxelles lors de l’Autumn Falls Festival, Peter Broderick et Nils Frahm tous deux sous les feux de l’actualité avec leurs nouveaux albums respectifs Music For Confluence et Felt, se sont accoquinés dans la foulée sous le pseudonyme d’Oliveray pour un premier opus à quatre mains, décrit comme intimiste et largement improvisé.

Les deux amis avaient en effet prévu de travailler ensemble l’année passée sur un projet ambitieux du multi-instrumentiste américain lorsque ce dernier suite aux complications d’une opération du genou avait préféré s’orienter vers la composition du plus dépouillé How They Are.

Autant dire que c’est une alchimie de longue date, réveillée au moment de reprendre ensemble un titre des Danois Efterklang, que l’on ressent déjà sur les premiers extraits de ce Wonders, qu’il s’agisse de la ferveur acoustique de You Don’t Love irradiée par le chant délicat et spontané de Broderick... :

Oliveray - You Don’t Love by erasedtapes


... ou de la mélancolie de l’instrumental Growing Waterwings où le dialogue entre le piano impressionniste du Berlinois et le violon lancinant de l’Américain fait merveille :

Oliveray - Growing Waterwings by erasedtapes


Sortie prévue le 9 décembre en CD chez l’éditeur japonais Cote Labo et en vinyle et digital du côté du label Erased Tapes qui publiera également dès demain de façon plus officielle les déjà fameuses Living Room Songs de l’Islandais Ólafur Arnalds.

News - 01.12.2011 par RabbitInYourHeadlights
 


Aux confins du paradis avec Ólafur Arnalds et Nils Frahm

Alors qu’ils partagent actuellement l’affiche de certains concerts en Europe, Nils Frahm et Ólafur Arnalds nous gratifient d’un beau cadeau à l’occasion des 5 ans de leur maison de disque Erased Tapes en signant Stare, avec la participation de la violoncelliste Anne Müller. Ce projet, composé de 3 titres d’inspiration électronica, sera disponible le (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 22 janvier 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends