Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/indierockmag/www/config/ecran_securite.php on line 349
Le streaming du jour #414 : Plaster - ’Soyuz EP’ | Indie Rock Mag

Le streaming du jour #414 : Plaster - ’Soyuz EP’

Après une paire d’albums et un EP publiés en moins d’un an chez Kvitnu, label essentiel de l’IDM d’aujourd’hui qui doit peut-être même au duo italien sa meilleure sortie à ce jour avec un Plateforms déjà culte aux abstractions oppressantes et glacées, c’est du côté de la petite structure berlinoise Crazy Language que l’on retrouve Plaster ces jours-ci pour l’EP Soyuz, évocation tout aussi froide et anxiogène de l’exploration spatiale en référence aux fusées russes du même nom qui avaient déjà inspiré récemment leur compatriote Tomat.

L’occasion de renouer avec le minimalisme résolument claustrophobe et crépusculaire de Gianclaudio Hashem Moniri et Giuseppe Carlini, justement révélés fin 2010 (via le malaisant Cubichord, magnifié par les fascinants reliefs digitaux de Lasal) par la Crazy Compilation #5 de ce netlabel aussi pointu que discret, lequel aura tout de même vu officier son lot de beatmakers révérés, de Lucidstatic à Pleq en passant par Orbique ou encore les trois remixeurs choisis par Plaster pour compléter le tracklisting de cet EP téléchargeable à prix choisi via Bandcamp.


Mention parmi eux à Rec_Overflow qui offre au dark ambient spectral de Radon une dimension quasi métaphysique quoique tout aussi inquiétante, mais Atmogat s’en tire également avec les honneurs en pliant l’atmosphère cinématique 7k-Lok à son approche plus downtempo et claire-obscure, tout comme Datacrashrobot dans sa réinterprétation glitchy et forcenée d’un Xenas sculpté au chalumeau dans le matière digitale par un Plaster à son sommet.


Un duo que l’on pourra par ailleurs entendre dès le 14 juin en vinyle (et 27 juillet en numérique) chez Stroboscopic Artefacts, le label dark techno de leur compatriote Lucy pour lequel ils partageront avec leurs compères de Dadub (croisés en remixeurs de luxe sur leur récent maxi Double Connection chez Kvitnu, cf. ici) le générique de Stellate 2, compilation expérimentale dédiée aux loops à la croisée du digital et de l’analogique et annoncée comme plus ambient voire quasiment dénuée de rythmiques.


Streaming du jour - 04.06.2012 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Plaster sur IRM