Gontard ! - Repeupler

1. Vince Taylor
2. La Saison Des Grands Froids Voir la vidéo Gontard ! - La Saison des Grands Froids
3. Inutile D’Affranchir
4. Repeupler 5
5. Mon Frère Est Fils Unique
6. Repeuplons 1
7. La France Des Epiciers
8. Cratère(s)
9. Sanglier
10. Sauvagerie Tropicale
11. Repeuplement 3
12. Oh Moi !
13. Rivoluzionari

2016 - Ici D’Ailleurs

Sortie le : 5 février 2016

Gontard !

Depuis l’EP Chute, paru en août 2011, Gontard ! a pris le temps de partager une quinzaine d’autres sorties à base de samples et spoken word en libre téléchargement. Repeupler constitue néanmoins son premier véritable album, et il s’est pour l’occasion entouré de véritables musiciens.

En revoyant sa formule, le Français prend des risques et, inévitablement, il perd en spontanéité ce qu’il gagne en maîtrise. Pour autant, l’ensemble est toujours aussi volontiers lo-fi que par le passé. Au-delà d’une majorité d’inédits, celui qui ne se départit jamais de son masque de lapin revisite certains titres déjà connus tels que La Saison Des Grands Froids, Mon Frère Est Fils Unique ou La France Des Epiciers, rescapés de Comment Ramener Un Noyé A La Rive, mais aussi Sauvagerie Tropicale.

De la new-wave de La Saison Des Grands Froids à l’ambiance cabaret de Sauvagerie Tropicale en passant par les sonorités orientales de Repeuplons 1, le faisceau des inspirations de Gontard ! est extrêmement large. Pourtant, de manière assez étonnante, l’ensemble est homogène, bien aidé en ce sens par le fil rouge que constitue le grain de voix du Français.

Les références à la culture maghrébine constituent l’autre fil rouge de ce disque, qu’il se traduise par l’utilisation du vocable (un Inch’Allah déclamé sur le Rivoluzionari final), des références à son propre parcours de vie l’ayant conduit en Algérie sur la douloureuse Mon Frère Est Fils Unique ou des sonorités orientales sur Repeuplons 1 et l’ouverture de Vince Taylor.

La présence de musiciens de studio permet à Gontard ! de gagner en ambition sur le plan musical. L’instrumentation du bijou Inutile D’Affranchir pourra ainsi évoquer l’univers de Eels, alors que l’union de cordes et de guitares électriques downtempo donne à Cratère(s) l’aspect d’une composition de The Verve qui évoluerait vers une forme de post-rock en fin de morceau.

Si une paire d’écoutes pourra être nécessaire pour s’approprier les nouveaux terrains de jeu de cet artiste dont l’humour et l’ironie latente servent principalement à masquer une sensibilité que l’on imagine à fleur de peau, Repeupler est un album bien plus authentique que ce que l’on pourrait suspecter au premier abord. Sans s’éloigner de ses terrains de jeu initiaux qui en font le chaînon manquant entre un Arnaud Fleurent-Didier de gauche et Michel Cloup, son compagnon au sein de l’excellent label Ici D’Ailleurs, Gontard ! se met en danger et entame une courageuse mue qui lui permet de décliner avec brio de nouveaux horizons.


( Elnorton )



Disques - 06.02.2016 par Elnorton
 


Playlist IRM #10 - 'Best of 1er semestre 2018, 2/3 : 20 chansons' par Rabbit

Contrairement au hip-hop de la sélection précédente pas de track by track cette fois et pour cause, une majorité de ces titres font partie d’albums chroniqués dans nos pages au gré du semestre écoulé, quant aux quelques disques passés entre les mailles du filet faute de temps ou d’inspiration, ils finiront sûrement par l’être. Une fois de plus, entre (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 18 décembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends