Massive Attack

En 1987, une bande de jeunes graffeurs musicophages de la banlieue de Bristol créent un soundsystem, le Wild Bunch.



Parmi eux, Robert "3D" Del Naja, Grant "Daddy G" Marshall et Andrew "Mushroom" Vowles, les trois futurs membres du groupe qui va réinventer non seulement la musique mais la façon même de la concevoir : Massive Attack. A l’origine, trois fans de bandes originales de films, de soul moderne, de musique indienne, de new wave, admirateurs des Specials et de la scène hip-hop américaine naissante. Vingt ans plus tard, la majeure partie du paysage musical mondial leur doit tout, ou presque. Le mouvement "trip-hop", né à Bristol sous leur influence bien involontaire suite à la sortie du mythique Blue Lines en 1991, s’est répandu bien au-delà des frontières de l’Angleterre, ouvrant la voie à nombre de génies en quête de terres inédites à explorer... et donnant par-ci, par-là drum’n’bass, jungle, abstrackt hip-hop ou encore, aujourd’hui, le grime.

Chant langoureux sur rythmiques hip-hop, développement de l’espace, structures mouvantes et évanescentes, collision d’influences multiples mais digérées mais surtout science infuse, le trio confirme trois ans plus tard avec Protection, puis culmine en 1998 avec le diamant noir des années 90, Mezzanine. Chez Massive Attack, il est question de solitude urbaine, de balancement entre désir de s’ouvrir à l’autre et peur de s’exposer à l’inconnu, d’humanisme et d’inquiétude pour le futur, de mélancolie et de paranoïa.

Depuis, Massive Attack s’est recentré sur 3D, sous influence Talk Talk et The Blue Nile, et sur son nouveau collaborateur Neil Davidge, déjà coproducteur de Mezzanine. Ce qui donne en 2003 le chef-d’oeuvre du groupe jusqu’ici, 100th Window, album de dépression métaphysique à la profondeur abyssale, d’une hallucinante complexité mais à l’impact émotionnel immédiat. Deux excellentes BO et un best-of plus tard, on attend avec impatience le retour du groupe d’ici fin 2009 avec un nouvel album aux collaborations prestigieuses.



[Wikipedia FR] [Wikipedia EN
Massive Attack - Site Officiel
Massive Attack - Myspace

Loading...
 
Loading...