2013 : les artistes font leur bilan - Part 2

Ils ont fait l’actu cette année sur IRM, à leur tour de nous parler de leur cru 2013 ! Jusqu’à l’heure des bilans et dans l’idéal sous forme d’un top 3 des albums, EPs, rééditions, concerts ou autres évènements qu’ils retiendront avant toute autre chose de ces 11, bientôt 12 derniers mois, les choix des artistes, patrons de labels et autres activistes des scènes indépendantes de tous horizons géographiques et musicaux nous mèneront de découvertes en confrontations de points de vue, l’occasion également de revenir en quelques mots sur leurs propres sorties qui ont toutes marqué à divers degrés l’équipe d’IRM cette année.


Olivier Debard

(Dead Horse One - France)

... sortira en début d’année prochaine avec son groupe Dead Horse One un premier LP produit par Mark Gardener de Ride - rien que ça - dont quelques extraits vous attendent ici. Ride auxquels on comparait justement les Valentinois l’an dernier à la sortie de Heavenly Choir Of Jet Engines, EP inaugural abrasif et drogué.


Son bilan 2013 :

Je commence par l’Allemagne avec les Blue Angel Lounge et leur single Walls, album à venir (pas de date de sortie) :



Ensuite, on passe par la France avec nos potes Venera 4, ils viennent de sortir un EP ( Deaf Hearts sur Requiem pour un twister) dont est extraite cette vidéo. Nos deux groupes sont également dans le collectif nøthing au côté de Maria False, DEAD, Future, pour ne citer qu’eux...



Et pour finir, direction Nottingham, United Kingdom avec The Cult Of Dom Keller et son mélange de rock gothique/psyché :



Matt Elliott

(aka The Third Eye Foundation - Angleterre)

... est de retour depuis le mois dernier chez Ici d’Ailleurs avec un nouvel album hors format au titre truculent, Only Myocardial Infarction Can Break Your Heart, toujours irrigué par ces courants folk latins et balkaniques empreints de mélancolie poignante, de saillies électriques lancinantes et de chœurs élégiaques.


Son bilan 2013 :

Ok my favourite things I’ve seen live this year that I can remember in no particular order were Sieur et Dame, all I can say is go and see them ! ; Shannon Wright, one of the few true and honest artists left in the world ; and Sexy Sushi because it was a fucking bordel and I had a big smile on my face for the whole show. Honourable mentions to Vampillia who knocked my head off and Mendelson for being so fucking intense.

Ok mes préférences vues en concert cette année et dont je me souvienne, sans ordre particulier, furent Sieur et Dame, tout ce que je peux vous conseiller c’est d’aller les voir ; Shannon Wright, l’une des rares artistes véritables et honnêtes qu’il nous reste dans le monde ; et Sexy Sushi parce que c’était un putain de bordel qui m’a laissé un grand sourire durant tout le spectacle. Mentions honorables à Vampillia pour m’avoir retourné la tête et à Mendelson pour leur putain d’intensité.



Cezary Gapik

(Pologne)

... a consacré son année musicale à peaufiner des inédits au sein de sa série Sketches déclinée sur Bandcamp, mine d’or pour les amateurs dark ambient glaçant et de drone magmatique comme en témoignent les monolithes oppressants des volumes deux et quatre chroniqués dans nos pages, mais aussi le troisième qu’on avait un peu "oublié" :



Son bilan 2013 :

- 1. Eliane Radigue - Psi 847



- 2. Autechre - Exai

- 3. Nurse With Wound - Chromanatron



Sam Hatzaras

(aka Ectoplasm, Fukushima Daiichi, etc - Canada)

... s’est fait plus discret qu’à l’accoutumée cette année - avec tout de même chez IHAA un fort joli split onirique et abstrait avec Jaqkquil dont on parlait ici ainsi qu’un EP de dub post-apocalyptique signé du duo Fukushima Daiichi - pour finalement se concentrer sur l’activité de son label Revolving Door Records, pour lequel on citera entre autres la fascinante rencontre stellaire et psyché de Hobo Cubes et Panabrite.



Son bilan 2013 :

- Boards Of Canada - Tomorrow’s Harvest

They knew we were ready for another offering. They decided to release the soundtrack to the apocalypse. The brothers never disappoint. Nuff said.

Ils nous savaient prêts pour un autre don. Ils ont décidé de lâcher leur BO de l’apocalypse. Les frères ne déçoivent jamais. Rien à ajouter.

- Autechre - L-event

Brown and Booth constantly bend, blend & shatter genres. L-event is comprised of brilliant glitch-riddled revisions of Exai tracks and the whole EP feels like a giant ’fuck you’ to the music industry and music in general. L-event is a strange and wonderful record.

Constamment, Brown et Booth plient, mélangent et font voler en éclats les barrières des genres. L-event se compose de brillantes révisions criblées de glitchs de morceaux de leur album Exai et l’EP donne l’impression d’un gigantesque bras d’honneur à l’industrie musicale et à la musique en général. Un disque étrange et merveilleux.

- N. Chambers - Bathysphere Suite

For those familiar with the work of Norm Chambers aka Panabrite, this portion of Swim Trunks (a 4-way split on Space Slave) is a triumphant recording. Each movement is beautiful. A feast for the ears.

Pour ceux qui sont familiers avec l’œuvre de Norm Chambers aka Panabrite, cette portion de Swim Trunks (un split à 4 sorti sur ​​Slave Space) est un enregistrement triomphal. Chaque mouvement est magnifique. Un régal pour les oreilles.



Alexandre Navarro

(Redfish - France)

... a eu une année bien remplie aux manettes de SEM Label avec les dernières sorties de The Green Kingdom ou Josh Mason mais surtout ses propres projets Hozho, Redfish au côté de Letna que l’on commentait il y a quelques jours à peine ou le récent Lost Cities chez Dronarivm.



Son bilan 2013 :

- 1) Redfish car c’est mon premier projet avec Letna et que cela me tenait vraiment à cœur.

- 2) JJ Doom - Key To The Kuffs Butter Edition parce que je l’écoute en boucle dans les transports.

- 3) Dalhous - Subject Of The Stenographic Figure car ça a l’air très prometteur...



Photo : Matt Elliott.



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 20 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends