Le streaming du jour #1824 : Otto Lindholm - ’Alter’

Deuxième long-format du contrebassiste Otto Lindholm, Alter succède à un homonyme paru il y a deux ans. Alors que Icarus Records s’était chargé de relayer cette première sortie, c’est désormais Gizeh Records qui assure la distribution des travaux du Belge.

Pour Alter, déjà croisé dans nos bilans de fin d’année, Otto Lindholm durcit le ton et se montre plus radical dans ses choix et orientations artistiques. Si sa première réalisation ne laissait déjà pas de place aux concessions, c’est une forme d’entêtement qui émane de ce disque.

Le terme doit être considéré comme le reflet de la force des convictions de son auteur. S’il a confié le mastering à Lawrence English, c’est seul qu’Otto Lindholm a réalisé l’ensemble des pistes dAlter. Les quatre morceaux évoluent dans des sphères mêlant instruments classiques - la contrebasse en tête - et drone-ambient.

Les amateurs de l’oeuvre d’Aidan Baker ne seront probablement pas dépaysés tant l’artiste basé à Bruxelles se rapproche de la démarche du Canadien en créant des structures basées sur des drones désespérés qui se nourrissent d’instrumentations annexes.

Avec une musique de chambre hantée sur Fauve, la mécanique cristalline de Lehena, une musique d’épouvante à l’occasion d’un Alyscamps cinématographique ou l’ambient plus optimiste d’Heliotrope, le programme est vaste.

Ceux qui sont hostiles à ce type de sonorités fuiront rapidement, sans même prendre conscience qu’ils passent à côté d’un chef-d’œuvre qu’ils ne pourront peut-être jamais comprendre. Pourtant, les mélodies sont bien présentes. Discrètes, mais solides. Otto Lindholm dresse ici le plus bel éloge de la lenteur que nous pouvions espérer.


Streaming du jour - 28.02.2018 par Elnorton
... et plus si affinités ...
Otto Lindholm sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 15 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends